Traductions

Traduire est un véritable casse-tête. On s’arrache les cheveux, on trépigne, on s’impatiente, on s’agace. On écrit, on réécrit, on relit, on corrige, on re-corrige. Et, au fond, on n’est jamais vraiment satisfait.

Parce que chaque langue a sa façon bien à elle de dire la vie, les émotions, les hommes.

Une langue cherche à capter la réalité dans ses filets. Mais avec un filet à grosses mailles, on ne peut pas attraper de petits poissons, et c’est exactement ce que nous devons faire, nous, les traducteurs…